Ali Baba et les quarante voleurs 



Réalisateur: Jacques BECKER
Assistant Réal.: Marc MAURETTE, Jean-François HAUDUROY, Jean BECKER
Scénario: Jacques BECKER, Marc MAURETTE, Césare ZAVATTINI, Jean MANSE
Dialogues: André TABET
Musique: Paul MISRAKI
Images: Robert LE FEBVRE
Montage: Marguerite RENOIR
Décors: Georges WAKHEVITCH
Son: Pierre CALVET
Costumes: Jacqueline MOREAU, Ferdinand JUNKER
Production: Film du Cyclope
Directeurs de prod.: René-Gaston VUATTOUX, Jean GOIRAN
Distribution: CINEDIS
Tournage: 12 avril - 14 juillet 1954
Procédé: Couleurs Eastmancolor
Type: Comédie
Durée: 1h 32
Sortie: 24 décembre 1954, à Paris
Détails du film précédent   Retour vers la liste des films de Fernandel   Détails du film suivant  


Une affiche originale du film.

 Interprétation:
FERNANDEL (Ali Baba), Dieter BORSCHE (Abdul, le chef des voleurs), Henri VILBERT (Cassim), Édouard DELMONT (le père de Morgiane), Samia GAMAL (Morgiane), Julien MAFFRE, José CABA, Edmond ARDISSON et Manuel GARY (les mendiants), Gaston ORBAL (le mufti), Bob INGARAO (un bandit), et Yoko TANI, Léopoldo FRANCES, Fanfan MIRUCCI, Piella SORANO, Micheline GARY, Abdou CHRAIBI, etc.

Extraits du film et images diverses

Résumé:
Juché sur son âne Bouzouf, Ali Baba se rend en chantant au marché aux esclaves. A la demande du riche Cassim, son maître, il fait l'acquisition d'une danseuse, la belle Morgiane dont il s'éprend bien vite. Pour la soustraire aux ardeurs de Cassim, Ali Baba fait prendre à celui-ci un breuvage soporifique puis il part acheter le beau perroquet vert pour lequel la jeune femme a manifesté de l'intérêt. Mais la caravane où a pris place le marchand est attaquée par les quarante voleurs commandés par le redoutable Abdul. Prestement caché dans un panier, accroché au flanc d'un chameau, Ali Baba est emmené devant la caverne où les voleurs entassent leurs butins et il entend leur chef prononcer une formule magique: " Sésame, ouvre-toi". Après le départ des voleurs, Ali Baba la prononce à son tour et commande ainsi le déplacement d'un rocher derrière lequel se trouve un formidable trésor. Les poches emplies de pièces d'or, il va trouver Cassim et lui propose le rachat de la belle esclave. Cassim à cette occasion offre un festin à Ali Baba. Agissant avec ruse, il parvient à connaître le secret de cette soudaine richesse et cherche à se débarrasser d'Ali Baba. En vain. Immensément riche, Ali Baba épouse Morgiane et donne une fête dans sa nouvelle demeure. Cassim y assiste. Quarante hommes, cachés n'attendent qu'un signal de lui pour tuer Ali Baba. Mais, déguisé en mendiant, Abdul se fait lui aussi inviter à la fête. Les quarante voleurs sont là également cachés, prêts à frapper. A cause d'une méprise, les groupes armés s'exterminent, sans qu'Ali Baba n'y prenne garde...


Critiques:
"Fernandel est merveilleux, à la fois lui-même et différent, sobre, discret, fin, marchant sur la pointe des babouches comme s'il craignait d'effaroucher son très jeune public, procédant par demi-gestes."
Louis CHAUVET, Le Figaro, 28 décembre 1954.

"Certes, BECKER a été plus inspiré pour "Touchez pas au grisbi", mais cette adaptation du conte oriental avec l'accent marseillais de Fernandel ne manque pas de saveur."
J.L., TV Hebdo, 24 décembre 1995.

"La rencontre Becker/Fernandel promettait mieux que cette parodie bon enfant d’un conte des 'Mille et Une Nuits'. Reste un chatoyant livre d’images, qui fera le bonheur des plus jeunes."
Télépoche, 24 juillet 2004.

Anecdotes:
En 1908, Georges Denola s'était inspiré déjà de ce conte des Mille et Une Nuits.
C'est à Taroudant, à 80 km d'Agadir, dans le sud marocain, que Jacques Becker a tourné les extérieurs de ce parodique conte des mille et une nuits au savoureux climat marseillais. Et c'est au grand décorateur Georges Wakhevitch que l'on doit la mémorable trouvaille du film, cette caverne qui se fend en deux au commandement "Sésame, ouvre-toi". Il s'agissait en réalité d'une porte mobile aménagée contre une véritable grotte de la vallée du Sous, région d'où sont originaires les 4000 berbères qui figurent dans le film.
Vedette féminine de cette production, Samia Gamal fut une danseuse (dès l'âge de 8 ans) avant de devenir une grande vedette du cinéma égyptien. Favorite du roi Farouk, dernier souverain d'Égypte, elle fut pendant quelques temps l'épouse d'un magnat du pétrole texan qui avait été, à l'instar des personnages du film, subjugué par ses danses du ventre et qui, pour pouvoir l'épouser se fit même musulman. Elle fut aussi la partenaire de Robert Taylor dans "La vallée des Rois". "Ali Baba et les quarante voleurs" est son 41ième film.
Source: Mr Cinéma, www.mcinema.com

Ce film reste un des plus rediffusés à la télévision française (seize diffusions).




Bande annonce du film:


Cet extrait vidéo est proposé en accès public par le site de partage Dailymotion.
Le site de Fernandel par Diggi ne pourrait être tenu responsable de ce contenu mis en ligne par un tiers.


Extrait sonore du film:

"Césame, ouvre-toi!"


Extrait vidéo du film:


  "La chanson d'Ali Baba" au format QuickTime (Tous droits réservés).

Télécharger la jacquette de la cassette vidéo
Jacquette de la cassette vidéo VHS


Achetez la vidéo ou le DVD du film:
Le site de vente en ligne de produits culturels La vidéo V.H.S. du film.
ou autre vidéo V.H.S. du film.
ou vidéo V.H.S. du film chez Film Office.
ou le DVD du film chez Film Office.
ou Coffret double DVD (Ali Baba et les 40 Voleurs + La Vache et le Prisonnier).
Le site de vente en ligne de produits culturels La vidéo V.H.S. du film en couleur.
Le DVD du film en couleur.
Coffret DVD "Ali baba - La vache et le prisonnier".
Le site de vente en ligne de produits culturels La vidéo V.H.S. du film en couleur.
Coffret DVD "Ali baba - La vache et le prisonnier".


Détails du film précédent  Film précédent Retour vers la liste des films de Fernandel
Liste des films
Film suivant  Détails du film suivant


 © Copyright DIGGI ()
Tous droits réservés DIGGI Services
Retour vers la page principale
Page principale
Mis à jour le dimanche 23 septembre 2001